Une résolution pour la nouvelle année

3 janvier 2016

Par Catherine Pion

La féerie du temps des fêtes, avec ses cadeaux, ses mets réconfortants et ses décorations, fait lentement place au mois de janvier. C’est une période de l’année que j’ai souvent appelée « l’époque douillette » : malgré toutes mes bonnes résolutions (bien manger, me remettre en forme, entamer de nouveaux projets…), je finis toujours par m’envelopper dans une couverture moelleuse, un thé fumant à la main, seule et confortable dans mon chez-moi.

Cette année, j’ai décidé de m’épargner la période des remords qui suit ces moments (asociaux) de relaxation. Au lieu de me fixer des objectifs insurmontables, j’ai décidé de m’octroyer une période où j’allais me gâter : le rythme effréné dans lequel nous évoluons tous les jours, le fameux métro-boulot-dodo, est stressant. Nous oublions souvent de prendre du temps pour soi-même. Ma résolution pour 2016, c’est donc de lire davantage, et de lire pour moi!

Je me souviens des lectures de mon enfance et de mon adolescence. Je pouvais m’asseoir et passer des heures, voire une journée entière à lire un livre… et gare aux intrus! Il ne fallait surtout pas me déranger dans ma lecture! Combien de fois ai-je lu Moïra, de Julien Green, que j’avais subtilisé dans la bibliothèque familiale? Je ne sais plus. Toujours est-il qu’aujourd’hui, je lis déjà régulièrement : pour le travail d’édition, pour la rédaction de mon mémoire de maîtrise et pour les contrats de révision… mais je prends rarement le temps de lire pour mon propre plaisir.

Pour démarrer l’année en beauté, j’ai donc profité des quelques heures de liberté entre les partys de famille pour dévorer le dernier-né de Nicolas Dicker, Six degrés de liberté (Éditions Alto, 2015).  Je me suis régalée du style d’écriture, de l’humour et du rythme du récit. Vous l’avez certainement vu passer dans les actualités, puisqu’il a gagné le prix littéraire du Gouverneur Général, catégorie Romans et Nouvelles. Un bijou que je vous recommande fortement.

Je vous encourage à introduire des livres dans votre chez-vous, à traiter les histoires comme des objets indispensables et enrichissants plutôt qu’à les présenter comme un devoir à vos enfants. La lecture, c’est avant tout une incursion dans l’imaginaire, une occasion de découvrir et de se découvrir à travers l’écriture des autres. C’est sans aucun doute le plus beau cadeau que mes parents m’aient offert!

511q2xxBrcL._SX320_BO1,204,203,200_ 10001f_cf6b1ec6e27645fc81b5659be9e3096a

Des livres créés en acadie, imprimés au canada